www.archive-ch-2013.com » CH » A » ABC-CULTURE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 32 . Archive date: 2013-04.

  • Title: Centre de culture ABC - Cinéma
    Descriptive info: .. Centre de culture ABC - Cinéma.. La Chaux-de Fonds.. Accueil.. Cinéma.. A l'affiche.. Prévisions.. Archives.. Infos générales.. Arts de la scène.. Café.. Association.. Coopérative Coq.. Galerie.. Infos techniques.. Accès.. Liens.. Liste de diffusion.. Contacts.. Loterie romande.. Semaine du 01 avril au 07 avril 2013.. COURAGE.. de Greg Zglinski.. Pologne, 2011, 1h25.. Du mercredi 27 mars au mardi 2 avril à 20h45.. A 18h15 dès le 3 avril.. Second film polonais, sortie du dernier long métrage de Greg Zglisky qui avait tourné en 2004 TOUT UN HIVER SANS FEU à La Chaux-de-Fonds et dans les environs.. Alfred et Jurek sont des frères et dirigent une entreprise de distribution par câble.. Un jour dans un train, ils sont témoins du harcèlement d'une jeune femme par un groupe de hooligans.. Jurek veut la protéger, Alfred est paralysé par la peur.. Il voit que son jeune frère est molesté et jeté du train en marche.. Jurek est hospitalisé dans le coma entre la vie et la mort.. Alfred, honteux, se pose en héros face à ses parents, sa femme et ses employés: dans la mêlée, il aurait été frappé au point de perdre connaissance et n'aurait donc pas pu porter secours à son frère.. Peu après, une vidéo tournée avec un téléphone portable circule sur internet.. Dans ce film, Greg Zglinski s'intéresse à la faiblesse des hommes et à leur capacité à la cacher: Dans les situations extrêmes, les gens.. «réagissent à l'opposé de leurs convictions et de leurs habitudes et révèlent ainsi une part cachée de leur être.. Le dos au mur, ils essaient de fuir leurs responsabilités.. Ils se défendent par tous les moyens jusqu'à ce qu'ils soient contraints de tomber leur masque quotidien.. De cette manière ils sauvegardent ce qui se révèle comme le plus important : l'amour.. ».. Plus d'informations.. NO.. de Pablo Larrain.. avec Gael Garcia Bernal.. Chili/USA/Mex, 2012, 1h48.. Lundi 25 mars à 16h et du mercredi 27 mars au lundi 1er avril à 18h15.. Dès le 3 avril à 20h45.. René Saavedra est un jeune publicitaire impertinent, habitué à vendre des micro-ondes et des sodas.. Il ne s'intéresse pas à la politique, mais par défi professionnel accepte la campagne publicitaire pour le Non au maintient de Pinochet.. Il s'oppose ainsi à son collègue, qui est chargé, lui, de la campagne du Oui.. Personne ne croit en l'opposition sauf Saavedra qui imagine avec son équipe une campagne joyeusement loufoque.. Comédie enivrante, NO revient sur un evénement marquant de l'histoire du Chili, le référendum contre le maintien du président Augusto Pinochet.. Dans ce troisième volet d'une trilogie sur la dictature (malheureusement les autres films n'ont jamais été distribués en Suisse), Pablo Larra'n ne fait pas une reconstitution historique, mais s'intéresse à la propagande.. Décrivant les stratégies des deux camps, il dissèque les opérations publicitaires déployées de chaque côté pour gagner la sympathie des citoyens.. HABEMUS PAPAM.. de Nanni Moretti.. avec Michel Piccoli, Nanni Moretti, Margharita Buy.. Italie, 2011, 1h45.. Week-end de Pâques - Du vendredi 29 mars au lundi 1er avril à 16h.. Est-ce que Nanni Moretti a eu une vision prémonitoire quand il réalisa HABEMUS PAPAM en 2011? En tout cas, la démission de Benoît XVI  ...   faits de papiers découpés et de marionnettes animées.. Pour Pierre qui n aime pas les épinards, c est encore plus difficile de les manger, quand ils se transforment en dragon.. Deux garçons construisent une drôle de maison pour se protéger du loup.. Une petite fille a peur des monstres elle en voit partout, jusque sous son lit.. de Jakob Schuh et Max Lang (GB, 2009, 27 min) avec la voix de Zabou Breitman.. PIERRE ET LE DRAGON EPINARD.. de Hélène Tragesser (All, 2010, 4 min).. LOUP Y ES-TU?.. de Vanda Raymanová (Slovaquie, 2010, 10 min).. MON MONSTRE ET MOI.. de Claudia Röthlin (Suisse, 2008, 3 min).. VISIONS DU REEL A L'ABC.. Du 19 au 26 avril aura lieu la 19ème édition du festival VISIONS DU RÉEL.. Fondé à la fin des années 60, le festival nyonnais a pris son nom et sa ligne actuelle en 1995.. Chaque année, sa programmation part à la découverte des multiples genres du cinéma du réel (pour ne plus dire documentaire) : reportages, enquêtes historiques, films expérimentaux, essais, journaux intimes ou encore films de familles.. Chaque année, des ateliers sont organisés avec des grands noms du cinéma, comme Johan Van der Keuken, Raymond Depardon ou Frederick Wiseman.. Un festival qui est devenu depuis une référence du genre.. A l ABC, nous vous proposons de découvrir deux films de la cuvée 2012, avec l avant-première du dernier film de Rolando Colla, UNE VIE MEILLEURE EST AILLEURS, et la présentation de THE PUNK SYNDROME, qui a remporté le Prix spécial du Jury pour le film le plus innovant.. UNE VIE MEILLEURE EST AILLEURS.. (DAS BESSERE LEBEN IST ANDERSWO).. de Rolando Colla.. Suisse, 2012, 1h30.. Avant-première le samedi 6 avril à 11h - EN PRESENCE DE ROLANDO COLLA.. Reprise dès le 10 avril à 18h15.. Pendant huit ans, Rolando Colla suit le chemin de vie de trois personnes : un berger solitaire qui s est retiré dans.. les montagnes de la région de Sarajevo; un psychiatre cubain, amateur de hard rock, qui tente de s échapper du système; une mère célibataire suisse, qui veut à tout prix l installer à l étranger.. Voyageant en 2002 en Bosnie et à Cuba pour présenter son film OLTRE IL CONFINE, le réalisateur suisse entre en contact avec des gens qui, d une part, sortent d un grave conflit et, de l autre, sont en prise avec un système coercitif.. Faisant de nombreux entretiens, il prend conscience d une envie de changement, d un « besoin d ailleurs » éprouvé par une grande partie de ces personnes.. De retour en Suisse, des gens de son entourage expriment le même mal-être.. Il décide alors de suivre pendant plusieurs années huit personnes, qui toutes rêvent d une vie meilleure.. Au final, seules trois constituent le sujet du film qui est le résultat d une quête de longue haleine construite avec le temps et les aléas de la vie des protagonistes.. Au début du projet, Roland Colla s intéressait aux rêves des personnes et ce qu elles en font.. Mais peu à peu le sujet s est déplacé et interroge les facteurs qui déterminent nos vies : nous-même, les autres, le hasard.. - ! -..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Cinéma
    Descriptive info: Avril 2013.. Mai 2013.. THE PUNK SYNDROME.. (KOVASIJAJUTTU).. de JP Passi, Jukka Kärkkäinnen.. Finlande, 2012, 1h30.. Samedi 6 avril à 18h15 - Présenté par un membre du festival Visions du Réel.. Le plus célèbre groupe punk finlandais s appelle Pertti Kurikan Nimipäivät et rassemble quatre individus souffrant de troubles mentaux.. De répétitions improvisées en concerts, Jukka Kärkkäinen et JP Passi filment l intimité de ces musiciens, qui hurlent leur mal de vivre tout en étant parfaitement intégrés à la société finlandaise, comme une jam session de bruit et de fureur, aux frontières de la norme.. Présentation du catalogue du Festival.. CESARE DEVE MORIRE.. de Paolo et Vittorio Taviani.. Italie, 2012, 1h56.. Dès le 17 avril.. Ours d or à la Berlinale 2012, CESARE DEVE MORIRE arrive enfin sur les écrans helvétiques, grâce à la Cinémathèque Suisse.. Un documentaire étonnant, qui met en scène la pièce de Shakespeare avec des prisonniers, réalisé par deux grands.. sages du cinéma italien.. Prison de Rebibbia à Rome.. Des détenus montent, sous la direction du metteur en scène Fabio Cavalli, le JULES CÉSAR de Shakespeare.. La plupart sont des grands criminels condamnés à perpétuité.. Les frères Taviani filment toutes les répétitions comme s il s agissait d un film de fiction, dans un noir-blanc superbement contrasté.. L histoire des personnages de la pièce se mêle peu à peu avec le caractère des prisonniers qui ont voulu garder leur identité.. Chacun d eux s approprie le texte, notamment en le récitant dans son propre dialecte.. Réalisant un documentaire extrêmement mis en scène, les frères Taviani s éloignent du reportage-témoin sur une expérience sociologique.. Ils transforment les cellules, les couloirs et les cours de la prison en véritables espaces decréation poétique, où la mise en scène de la pièce et le film ne font plus qu un même univers d expression artistique.. A plus de 80 ans, les deux frères font partie de ces réalisateurs du troisième âge qui n ont pas fini de repenser le cinéma et de lui donner un bon coup de vitalité.. 3 FILMS CHOREGRAPHIQUES.. Le Festival de danse ANTILOPE prend ses quartiers au Temple Allemand du 15 au 28 avril et aussi au cinéma avec une soirée consacrée aux films chorégraphiques.. Mercredi 17 avril à 19h.. DEAD DREAM'S OF MONOCHROME MEN.. de David Hinton, Chorégraphie de Lyloyd Newson.. FLIESSGLEICHGEWICHT.. d'Anre Semenza, Chorégraphie de Fernanda Lippi.. IDA Y VUELTA.. de Charles Mugel, Chorégraphie de Giuseppe Bucci.. ANTILOPE FESTIVAL se donne pour but de stimuler l intérêt du public pour toute forme de création incluant les disciplines artistiques et le corps humain.. La manifestation accueille des spectacles, des performances, des installations et propose des dispositifs collectifs pour expérimenter l espace, le temps et le mouvement en tant que régénérateurs du lien social.. Par ailleurs,  ...   années 60, dans une ville de province à Haïti.. Sarah, 8 ans, et ses soeurs sont confiées à leur grand-mère par leurs parents qui fuient le pays.. Enfermée dans la maison familiale, à l abri de Janvier, un homme violent qui sème la terreur dans la région, Sarah s invente un monde, fait de rituels et de poésie enfantine.. L histoire est racontée en flash-back par Sarah.. Adulte, elle se remémore son enfance, des souvenirs qui reviennent par bribes, qui se mélangent et continuent de la hanter; elle nous transmet la vision de ce regard innocent qui cherche à comprendre, mais qui ne saisit pas l ampleur et la complexité des événements qui l entourent.. Le travail de mémoire est une nécessité pour le réalisateur haïtien, Raoul Peck.. Quelques années après THE HAITIAN CORNER qui se passe aux Etats-Unis, il réalise L HOMME SUR LES QUAIS,son premier film tourné à Haïti même.. Il revient sur le début de la dictature des Duvalier, l arbitraire et la violence des Tontons Macoutes, une époque qui dura près de 30 ans, qui continua d appauvrir le pays, de renforcer les inégalités et de faire fuir de nombreux haïtiens jusqu au début des années 90.. LA FILLE DE NULLE PART.. de Jean-Claude Brisseau.. avec Virginie Legeay, Jean-Claude Brisseau.. France, 2012, 1h31.. Fin avril.. Contre toute attente, le « petit dernier » film de Jean-Claude Brisseau a reçu le Léopard d Or au dernier Festival de Locarno.. Présidé par le thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, le Jury ne s est pas trompé en donnant le grand prix à cette oeuvre qui pioche autant dans l esprit nouvelle vague des années 60 que dans le film de genre fantastique.. Veuf et professeur de mathématiques à la retraite, Michel vit isolé dans son spacieux appartement parisien.. Depuis plusieurs années, il consacre ses journées à l écriture d un essai sur les croyances qui façonnent la vie quotidienne.. Un jour, il découvre une jeune femme tabassée devant sa porte.. Il la prend sous son aile, le temps qu elle retrouve des forces.. Mais peu à peu des phénomènes étranges se produisent dans la maison.. Pour ce film, Jean-Claude Brisseau a voulu renouer avec « les conditions amateurs » de ses débuts.. Produit uniquement avec ses propres moyens, tourné dans son appartement, utilisant la technologie numérique et une poussette pour les travellings, il passe pour la première fois devant la caméra.. Avec des dialogues directs, une mise en scène sans fioritures, il en résulte un film fait de bric et de broc, qui nous embarque dans un huis-clos méditatif, amusant et étonnant.. Au fil du temps, les phénomènes surnaturels s imbriquent dans le quotidien très terre à terre du vieil homme, auquel ils redonnent une certaine jouvence, de même qu au spectateur..

    Original link path: /cinema/previsions
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Cinéma
    Descriptive info: Mars 2013.. Février 2013.. Janvier 2013.. Décembre 2012.. Novembre 2012.. Octobre 2012.. Septembre 2012.. Août 2012.. Juillet 2012.. Juin 2012.. Mai 2012.. Avril 2012.. Mars 2012.. Février 2012.. Janvier 2012.. Décembre 2011.. Novembre 2011.. Octobre 2011.. Septembre 2011.. Août 2011.. Juillet 2011.. Juin 2011.. Mai 2011.. Avril 2011.. Mars 2011.. Février 2011.. Janvier 2011.. Décembre 2010.. Novembre 2010.. Octobre 2010.. Septembre 2010.. Août 2010.. Juillet 2010.. Juin 2010.. Mai 2010.. Avril 2010.. Mars 2010.. Février 2010.. Janvier 2010.. Décembre 2009.. Novembre 2009.. Octobre 2009.. Septembre 2009.. Août 2009.. Juillet 2009.. Juin 2009.. Mai 2009.. Avril 2009.. Mars 2009.. Février 2009.. Janvier 2009.. Décembre 2008.. Novembre 2008.. Octobre 2008.. Septembre 2008.. Août 2008.. Juillet 2008.. Juin 2008.. Mai 2008.. Avril 2008.. Mars 2008.. Février 2008.. Janvier 2008.. Décembre 2007.. Novembre 2007.. Octobre 2007.. Septembre 2007.. Août 2007.. Juillet 2007.. Juin 2007.. Mai 2007.. Avril 2007.. Mars 2007.. Février 2007.. Janvier 2007.. Décembre 2006.. Novembre 2006.. Octobre 2006.. Septembre 2006.. Août 2006.. Juillet 2006.. Juin 2006.. Mai 2006.. Avril 2006.. Mars 2006.. Février 2006.. Janvier 2006.. Décembre 2005.. Novembre 2005.. Octobre 2005.. Septembre 2005.. Août 2005.. Juillet 2005.. Juin 2005.. Mai 2005.. Avril 2005.. Mars 2005.. Février 2005.. Janvier 2005.. Décembre 2004.. Novembre 2004.. Octobre 2004.. Septembre 2004.. Août 2004.. Juillet 2004.. Juin 2004.. CAFÉ PORTUGAL.. Mardi 5 mars.. Dans le cycle des pays européens en crise, la Maison de l'Europe Transjurassienne propose à l'ABC une soirée sur le Portugal.. Nous accueillons à cette occasion le jeune réalisateur suisse d'origine portugaise, Basil Da Cunha (il termine en ce moment son premier long métrage).. Il vient nous présenter ses trois derniers moyens métrages.. 18h.. CONFERENCE DE PAULO PISCO, député euro-socialiste.. Suite à la crise économique et financière qui a frappé le monde et l'Europe, à partir de 2008, la situations portugaise s'est détériorée.. Le Portugal a dû faire appel à l'aide financière extérieure dès le mois d'avril 2011 et suit dès lors un très rigoureux plan d'austérité avec des conséquences importantes au niveau économique et social.. Le chômage est dans le 16,9% et la dette public dans les 122,5%.. Entre-temps, le Portugal est retourné aux marchés financiers et la dernière phase du programme d'aide financière sera, d'après le Gouvernement, pour faire la relance de la croissance économique.. 19h30.. IL N'Y A MALHEUREUSEMENT PLUS DE PLACE POUR LE REPAS, NOUS NE PRENONS PLUS DE RESERVATIONS.. Le café ABC est par contre ouvert.. 20h45.. EN PRESENCE DU REALISATEUR.. Trois courts métrages de Basil Da Cunha.. À CÔTÉ, 2009, 25 min.. NUVEM (LE POISSON LUNE), 2011, 30 min.. OS VIVOS TAMBEM CHORAM(LES VIVANTS PLEURENT AUSSI), 2012, 30 min.. A COTE décrit la solitude d'un homme ouvrier qui, un jour, entend ses voisins se disputer.. Fasciné par la voix de la femme, il commence à partager son quotidien par procuration.. Dans NUVEM, un jeune homme rêveur flâne dans le bidonville créole de Lisbonne.. Au milieu des pêcheurs et des rappeurs, il part à la recherche d'un mystérieux poisson-lune.. Le troisième, OS VIVOS TAMBEM CHORAM a été tourné dans les docks de la capitable portugaise.. Zé, raillé par ses collègues, économise dans le but de partir vivre en Suède.. Trois histoires d'une grande sensibilité autour de personnages solitaires en quête de bonheur, qui courent après leurs rêves, avec espoir et naïveté.. Désirant ancrer ses films dans la réalité, Basil Da Cunha ne travaille pas qu'avec des acteurs professionnels, s'inspire fortement des lieux de tournages (bidonvilles et docks de Lisbonne notamment) et laisse une grande place à l'improvisation.. Oscillant entre la dureté du quotidien des protagonnistes et leur recherche d'idéal, il nous conte trois histoires tragi-comiques qu'il inscrit dans des univers en marge, étranges et poétiques.. PONYO SUR LA FALAISE.. de Hayao MIYAZAKI.. Japon, 2009, 1h41.. Tous public, suggéré 5 ans.. VACANCES AU CINE - Du 25 Février au 3 mars à 16h.. Entrée à 10.. - pour tous les enfants.. Le petit Sosuke vit avec sa mère sur une haute falaise surplombant la mer.. Un beau jour, il découvre sur la plage caillouteuse Ponyo, une petite fille poisson.. Ponyo est si fascinée par Sosuke et le monde terrestre que son désir le plus cher est de devenir un être humain.. Mais Fujimoto, son magicien de père, n est pas du tout d accord avec cette idée et il la force à regagner les profondeurs de l océan.. Bien décidée à revoir Sosuke, Ponyo s échappe de sa prison sous-marine, mais ce faisant elle déclenche une immense catastrophe maritime.. Une grande aventure commence pour Sosuke et Ponyo.. GRILLE DE LA SEMAINE.. Vendredi 8.. 18h15 PIERRE DE PATIENCE d'Atiq Rahimi.. 20h45 LUDESCO - eXistenZ de David Cronenberg.. Samedi 9.. 16h00 LUDESCO - LE CHATEAU AMBULANT de Hayao Miyazaki (dès 10ans).. 20h45 SUGAR MAN de Malik Bendjelloul.. Dimanche 10.. 16h00 PIERRE DE PATIENCE d'Atiq Rahimi.. 18h15 LUDESCO - LEVEL 5 de Chris Marker.. LUDESCO A L'ABC.. Le thème du jeu entretient des liens étroits avec la plupart des domaines culturels.. En vue de sa 4ème édition, le festival LUDESCO, qui se tiendra à la Chaux-de-Fonds du 15 au 17 mars, propose en amont une série d'événements: conférence au Club 44, exposition à la Bibliothèque de la Ville et un petit cycle de films à l'ABC, qui interrogent les jeux vidéos, internet et les jeux de rôle.. Programme du festival et des événements sous www.. ludesco.. ch.. EXISTENZ.. de David Cronenberg.. avec Jennifer Jason Leigh, Jude Law, Willem Dafoe.. Can/GB/F, 1999, 1h36.. Vendredi 8 mars à 20h45.. Dans un futur proche, la créatrice Allegra Geller invente une nouvelle génération de jeux vidéos qui se connectent directement au système nerveux.. Une console, le.. pod.. est relié au.. bioport.. , trou percé à la base du dos du joueur, qui bascule alors dans un monde virtuel.. Lors de la présentation officielle du nouveau jeu, un fanatique du groupe des Réalistes, opposé à la technologisation de l'homme, tire sur Allegra Geller.. LE CHÂTEAU AMBULANT.. de Hayao Miyazaki.. Japon, 2005, 1h54.. Samedi 9 mars à 16h.. Dès 10 ans.. Dans le cadre des activités proposées par.. LUDESCO.. , la bibliothèque de la ville propose une exposition sur le.. Steam punk.. , un sous-genre de la science fiction caractérisé par une ambiance rétro-futuriste qui fait référence à l'époque machiniste du XIXe.. En écho, nous vous proposons de redécouvrir LE CHÂTEAU AMBULANT de Hayao Miyazaki qui s'inspire directement de ce genre.. Suite à un concours de circonstances fantastiques, une jeune fille se retrouve dans la peau d'une vieille femme de nonante ans.. Fuyant alors sa famille, elle pénètre sans le savoir dans le Château ambulant, une vieille bâtisse aux mystérieux pouvoirs et capacités de métamorphoses.. LEVEL 5.. de Chris Marker.. avec Catherine Belkhodja, Nagisa Oshima.. France, 1996, 1h46.. Dimanche 10 mars à 18h15.. Isolée dans un bureau, une femme dialogue avec un ordinateur.. Laura a hérité d'une tâche: terminer l'écriture d'un jeu vidéo consacré à la bataille d'Okinawa, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.. Elle accumule une à une les pièces de ce drame peu connu en Occident, mais elle se retrouve en permanence devant la froide logique de la machine.. A ses questions, celle-ci ne répond que par des messages d'erreur types.. Fragmenté et discontinu, le film de Chris Marker interroge le rapport virtuel-réel, l'écriture de l'histoire, la manipulation des images, le besoin de mémoire contre l'oubli.. L'occasion également de rendre hommage à un des plus importants représentants du cinéma expérimental, disparu en 2012.. COURTS DU LYCEE.. 5 étudiant-e-s du Lycée Blaise-Cendrars viennent nous présenter leurs films, réalisés comme travaux de maturité.. Mardi 12 mars à 18h15 et 20h45.. EN PRESENCE DES ETUDIANT-E-S.. LES NOTES DU DESTIN.. de Chloé Gerber.. ART ET TEMPS.. PERFORMANCES ARTISTIQUES EPHEMERES.. de Noémie Baudet.. LIFE TRIP.. de Alain Schwaar.. LE COUP DE FOUDRE.. de Gaëtan Biéler.. LA MORT, UN TABOU?.. de Nakil Ak'abal.. Pour obtenir son bac chaque étudiant-e doit rendre un travail de maturité.. Quelques-un-e-s ont décidé de s'emparer d'une caméra pour le faire.. Un défit de taille pour ces jeunes qui n'ont pour certain-e-s aucune expérience en la matière.. Au final, cinq films qui abordent des thématiques aussi diverses que la danse, le mal-être, l'art éphémère, la musique, Le Locle ou la mort.. SUGAR MAN.. de Malik Bendjelloul.. Suède/GB, 2011, 1h26.. Lundi 11 mars et du mercredi 13 au dimanche 17 à 20h45 (DERNIERS JOURS!!).. Pour tout achat chez Zorrock, vous recevez un bon de réduction pour le film à 10.. - au lieu de 14.. -.. Au début des années 1970, le musicien Sixto Rodriguez enregistre deux albums engagés que les experts comparent à ceux de Bob Dylan.. C est un échec commercial et plus personne n entend parler de lui.. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu il le sache, son disque devient un symbole de la lutte contre l Apartheid et fait de lui une véritable vedette au même titre qu un Elvis Presley.. SYNGUE SABOUR - PIERRE DE PATIENCE.. d'Atiq Rahimi.. avec Golshifte Farahani.. 2012, 98 min.. En avant-programme:.. SPIEL AUS GLAS de Sabrina Sarabi.. (Allemange, 10').. Samedi 16 et dimanche 17 mars à 16h (DERNIERS JOURS!!).. Quelque part en Afghanistan, durant une guerre qui ne dit pas son nom, une belle femme - d'une trentaine d'années - veille son mari paralysé par une balle dans la nuque.. Abandonnée par ses proches, elle est tenue à prier pour ramener son époux à la vie, et à s'occuper de ses deux jeunes filles.. Mais un massacre sanglant chez les voisins, la contraint à abandonner son mari, et à se réfugier, avec ses enfants, dans une maison close, tenue par sa tante qui lui apprendra comment vivre sa vie sous la barbarie des hommes.. Un étrange  ...   2008, 1h36.. Dimanche 24 mars à 11h, suivi d'un repas polonais.. Projection dans le cadre du Festival du Sud d'un film d'une série de productions polonaises proposées par l'Association Ciné-libre.. La séance sera suivie d'un brunch préparé par des membres de la communauté polonaises.. Le prix est libre, mais il est vivement conseillé de réserver.. Photographe au succès grandissant, la jeune Julia est comblée et passe des jours heureux, proche de sa s ur, de ses parents - des artistes reconnus : son père est cinéaste, sa mère est écrivaine -, et de son mari Piotrek, compositeur de musique contemporaine.. Tous les membres de cette famille s'aiment et s'admirent; les longues soirées d'été se passent sous les étoiles à parler du travail des un-e-s et des projets des autres, dans une atmosphère festive et chaleureuse.. Pourtant, cette période idyllique prend fin le jour où la mère de Julia apprend qu'elle est atteinte d'un cancer.. Cette maladie, dont l'issue reste longtemps incertaine, va profondément ébranler l'équilibre des protagonistes, et Julia, dont la carrière commence à décliner, voit s'écrouler un par un les êtres qui l'entouraient et la protégeaient.. Inspiré de la propre perte de ses parents, la réalisatrice réalise un film direct sur la mort, sa banalité, les rites et les doutes qui l'accompagnent.. LA PIROGUE.. de Moussa Touré.. Sénégal/France/Allemagne, 2012, 1h27.. Dimanche 24 mars à 14h.. La forteresse européenne est une réalité fertile pour de nombreux cinéastes, à l exemple de Moussa Touré, l auteur de «Toubab Bi» (1991) et «TGV» (1997), qui a tourné nombre de documentaires, notamment sur les émigrés en Espagne, avant de revenir à la fiction en prenant comme point de départ un constat simple: au Sénégal, au moins un membre de chaque famille aurait embarqué sur une pirogue pour l occident.. Bayelaye est pêcheur dans la banlieue de Dakar.. il connaît la mer et ne veut pas partir pour les îles Canaries, avant-poste vers l Europe.. Malgré lui, il se retrouve contraint de conduire trente hommes à bon port.. Ancrant son film dans la réalité sénégalaise au cours d un prologue saisissant, Touré nous entraîne dans un huis-clos sans espoir, en conférant un souffle épique redoutable à sa «Pirogue».. Au-delà de la seule dénonciation, le cinéaste capte les contradictions et les aspirations des migrants avec une acuité étonnante, à la faveur de dialogues révélateurs et d un sens respectueux de la dérision.. A ne pas manquer.. WADJDA.. de Haifaa Al Mansour.. Arabie saoudite, 2012, 1h37.. Dimanche 24 mars à 16h et mardi 26 mars à 20h45.. Premier film entièrement tourné en Arabie saoudite, où le cinéma n a pas bonne presse, qui plus est par une jeune cinéaste, «Wadjda» raconte les tribulations d une fillette espiègle, rejeton rebelle d une famille conservatrice aisée.. Baskets aux pieds, fan de rock, Wadjda aperçoit un jour une sublime bicyclette verte qui semble littéralement voler dans les airs.. Elle n a dès lors plus qu une idée en tête: acquérir ce vélo pour faire la course avec son ami Abdallah.. Hélas, cette pratique lui est interdite, tout comme à sa mère celle de conduire une voiture.. Obstinée, la petite s efforce clandestinement de réunir les fonds nécessaires à cet achat.. C est ainsi qu elle s inscrit à un concours de récitation coranique organisé par la très sévère directrice de son école, et doté d un prix de mille riyals.. Avec une simplicité souveraine, doublée d une belle efficacité, la réalisatrice Haifaa Al-Mansour conduit ce récit initiatique jusqu à son terme, ce qui n est pas rien dans un pays qui interdit aux femmes de rire aux éclats.. Une merveille d insolence à découvrir en famille!.. AI WEIWEI : NEVER SORRY.. de Alison Klayman.. Etats-Unis, 2012, 1h31.. Dimanche 24 mars à 18h15 et mardi 26 mars à 16h.. Architecte, sculpteur, photographe et artiste-blogueur, Ai Weiwei se livre à des créations protéiformes, libertaires et frondeuses, telle «Fuck off», sa série de doigts d honneur dressés contre la Cité interdite, la Maison Blanche ou la Tour Eiffel.. Né à Pékin en 1957, il a vécu à New York et côtoyé Andy Warhol et Allen Ginsberg, avant de revenir en Chine, poursuivant sa critique acerbe de l establishment.. Lors du séisme du Sichuan, il a révélé les noms des 4000 écoliers victimes de la catastrophe, au grand dam du gouvernement chinois.. Considéré comme un dissident, tabassé par un flic, il est aujourd hui assigné à résidence autant de situations qu il a transformées en happenings grâce à internet et aux réseaux sociaux! Dans un film passionnant, la documentariste américaine Alison Klayman nous expose ses origines, quelques moments volés auprès de sa mère et l influence de son père, le grand poète Ai Qing, déporté à l âge de dix-neuf ans dans un camp de travail en Mandchourie.. Un bras de fer inédit entre l art et le totalitarisme.. ENFANCE CLANDESTINE.. de Benjamin Avila.. Argentine/Brésil/Espagne, 2011, 1h50.. Dimanche 24 mars à 20h45.. En 1979, après plusieurs années d exil, la famille de Juan revient s installer à Buenos Aires sous une fausse identité.. De fait, ses parents et son oncle sont membres de l organisation Montoneros qui continue à lutter clandestinement contre la junte militaire au pouvoir.. Traqués sans relâche par les sbires de la dictature, ils sont contraints de mener une double vie très périlleuse.. A douze ans, Juan est au seuil de l adolescence et de ses élans spontanés.. Partant, il a bien des difficultés à mener cette existence tronquée, paranoïaque.. Pour tous ses amis à l école et pour Maria qui l attire, il se prénomme Ernesto et doit surtout ne pas l oublier, le moindre écart pouvant être fatal à ses proches.. Restant toujours à la hauteur de son jeune personnage, le cinéaste Benjam'n Avila restitue de façon remarquable sa perception de l engagement de ses parents, dont il peine parfois à comprendre l exemplarité.. Entre onirisme réparateur et principe impitoyable de réalité, un premier long-métrage qui impressionne!.. UNE FAMILLE RESPECTABLE.. de Massoud Bakhshi.. Iran/France, 2012, 1h30.. Jeudi 21 mars à 20h45 et lundi 25 mars à 18h15.. A l instar de Jafar Panahi ou Asghar Farhadi, le cinéaste iranien Massoud Bakhshi apparie réalisme documentaire et film de genre pour livrer un portrait sans concession de l Iran, un thriller ironiquement intitulé «Une Famille respectable».. Ayant construit sa vie en Europe, Arash est invité à enseigner à l université de Chiraz, troisième plus grande ville du pays.. Hélas, les appariteurs de la faculté lui confisquent ses cours jugés trop subversifs, l administration le persécute et il est assailli de souvenirs douloureux liés à la guerre Iran-Irak.. Sans compter que des conflits autour de l héritage de son père mettent à jour les activités mafieuses de sa famille.. En dévoilant progressivement les enjeux de ces sombres affaires, le film décrit les paradoxes insidieux de l Iran, son histoire récente et la crise d identité d un personnage pris dans les rets d un système patriarcal corrompu et délétère.. Ce polar à suspense se mue alors en une métaphore valant pour tout le pays, en entretenant cependant l espoir d un changement.. DESPUES DE LUCIA.. de Michel Franco.. Mexique/France, 2012, 1h43.. Samedi 23 mars à 18h15 et lundi 25 mars à 20h45.. Primé au Festival de Cannes, «Después de Luc'a» a créé la sensation, tant ce film est dense et dérangeant.. En plaçant objectivement le spectateur face à une situation d autant plus perverse qu elle peut germer dans n importe quel milieu, ici comme ailleurs, le réalisateur Michel Franco exprime les travers de l effet de groupe et d une société pervertie par l image, la compétition et la consommation.. Après la mort de sa mère, Alejandra et son père tentent un nouveau départ à Mexico.. Las, suite à la diffusion sur internet d un film tourné avec un téléphone portable, dans lequel on la voit avoir des rapports sexuels, la jeune fille devient le souffre-douleur de ses camarades d école.. Jeune cinéaste mexicain surdoué, Michel Franco nous avait déjà bouleversé avec «Daniel Ana» en 2009, où il captait l évolution dramatique d un frère et d une s ur contraints à des relations sexuelles.. Il revient avec un deuxième long-métrage, encore plus troublant, sur une fille et un père murés dans le silence.. Un très grand film!.. POST TENEBRAS LUX.. de Carlos Reygadas.. Mexique/France/Allemagne/Pays-Bas, 2012, 1h55.. Jeudi 21 mars à 16h et mardi 26 mars à 18h15.. Primé à Cannes, le quatrième long-métrage du cinéaste mexicain Carlos Reygadas constitue une aventure perceptive radicale, qui redonne ses lettres de noblesse à un cinéma anémié par les enjeux commerciaux.. Après «Japón»(2002), «Batalla en el cielo»(2005) et «lumière silencieuse(2007), cet admirateur avoué de Dreyer, Buñuel et Tarkovski persiste et signe avec «Post Tenebras Lux», un titre latin qui renvoie au livre de Job.. Dans une première séquence d une beauté indicible, une fillette babille dans un pré, en compagnie de chiens, de vaches et de chevaux, arpentant un monde des origines que le cinéaste nous donne à découvrir «comme si c était la première fois».. De retour dans la maison au fond des bois où s est retirée sa famille, elle croise un minotaure rougeoyant qui va nous perdre dans un dédale cinématographique où le mal semble omniprésent.. Entre un fratricide fantasmé, une décapitation très mexicaine, une confession aux alcooliques anonymes, un match de rugby ou.. encore un hammam parisien orgiaque, il revient au seul spectateur de tisser son fil d Ariane!.. Mercredi 27 et jeudi 28.. 18h15 NO de Palo Larra'n.. 20h45 COURAGE de Greg Zglinsky.. Du vendredi 29 mars au lundi 1er avril.. 16h HABEMUS PAPAM de Nanni Moretti.. Mardi 2 avril..

    Original link path: /cinema/archives
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Cinéma
    Descriptive info: La salle de cinéma de l ABC est un petit écrin de briques anthracites meublé de 108 sièges bleus et qui propose pas moins de 680 projections par année.. Cela veut dire plus de 70 films montés par nos soins et projetés dans les meilleures conditions possibles: Son dolby 5.. 1, boucle pour malentendants, plate-forme pour personnes handicapées, pas d entracte ni de publicité si ce n est des diapositives de commerçants locaux ou d associations partenaires.. { Le pop-corn, glaces et autre Beaujolais new-yorkais ne font pas partie de la gamme de nos prestations }.. Nous sommes à  ...   version originale, sous-titrés en français, parfois également en allemand.. L ABC a remporté le prix ASCA (Association Suisse des Cinéma d Art et d essai) pour la meilleure programmation lors des six dernières éditions de ce concours.. Tarifs :.. Plein tarif: 14.. Tarif réduit (chômeurs, étudiants, AVS, AI): 11.. Tarif membre ABC et carte Côté Courrier: 10.. Le lundi, le plein tarif est à 11.. Etant une salle indépendante du réseau Cinépel, la carte.. Ciné Fidélité BCN.. n est pour l instant pas acceptée.. Par contre les personnes étant abonnées au quotidien Le Courrier bénéficient du tarif membre ABC..

    Original link path: /cinema/infos_generales
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Arts de la scène
    Descriptive info: Centre de culture ABC - Arts de la scène.. TRAVERSEES SAISON IV PRINTEMPS - ELECTRO.. LIGNE DES HORLOGERS tous les trains !.. ACCES LIBRE se munir d un dispositif d écoute.. Composition.. : Abril Padilla, eRikm.. Coproduction: CMC, ABC.. Dernière saison de TRAVERSEES: le voyage sonore proposé par Intermèdes Géographiques et l ABC est toujours d actualité sur le trajet qui relie La Chaux-de-Fonds à Besançon.. Le printemps accueille deux artistes qui composent avec l électronique et que nous avons déjà acueilli-e-s à l  ...   temps qu'on lui consacre !.. Abril Padilla, improvisatrice, compositrice et artiste radiophonique, travaille souvent dans un rapport direct avec le territoire; elle animera par ailleurs des ateliers avec les élèves des Lycées Blaise Cendrars et Denis de Rougemont.. «Platiniste» et «plasticien sonore», eRikm construit son uvre sur les sonorités réelles; il collabore avec des artistes aussi différents que les musiciens Luc Ferrari et FM Einheit ou le philosophe Bernard Stiegler.. Ces deux artistes donneront un concert à la frac de Besançon le 30 mai 2013..

    Original link path: /arts_de_la_scene
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Arts de la scène
    Descriptive info: Juin 2013.. ANTILOPE.. ART/CORPS - FESTIVAL.. Du lundi 15 au dimanche 28 avril.. Au milieu d un programme d une richesse réjouissante, nous soulignons la présence du millésime 2013 de la compagnie colombo-chaux-de-fonnière.. Ainsi que d une chorégraphe très inspirée, Nicole Seiler, dont l accueil de la dernière création bénéficie d un coup de pouce de l ABC.. Lundi 15 à 19h30 au TEMPLE ALLEMAND.. SOIREE FLUXUS - expériences participatives.. Les deux semaines du festival débutent par la présentation de plusieurs projets-danse de la région neuchâteloise, quelques artistes sollistes invités et en deuxième partie, une expérience participative pour se mouvoir et cultiver sa spontanéité.. A l'entrée vous recevrez une enveloppe avec des consignes secrètes vous permettant de transformer le cours de la soirée, changer ou revoir une danse, transformer ou commander une action : la projection d'une grande horloge digitale aidera à structurer le temps et le déroulement de la soirée.. Vous contribuerez à créer le spectacle.. La règle d'or ? Le jeu, la poésie aléatoire et de l'imprévu.. Mardi 16 à 20h30 au TEMPLE ALLEMAND.. PLAY.. Le collectif Speedbattles (Genève) poursuit ici sa quête de forme hybride entre motion-design, graphisme, corps impétueux et musique électronique.. S'inspirant des jeux vidéos - première industrie du secteur du divertissement au XXIe siècle - PLAY prend la forme d'un jeu dansé pour 2 interprètes et un musicien.. Ceux-ci évoluent dans un monde à géométrie variable : l'espace se recompose au fur et à mesure.. La dramaturgie et la musique nous emmènent dans différents niveaux qui sont autant d'étapes à franchir, de tâches à accomplir.. A quoi jouons-nous ? C'est peut-être la question que se posent sans cesse les joueurs de PLAY.. www.. speedbattles.. com.. thedancingplague.. com.. Mercredi 17 à 19h au CINEMA ABC.. DEAD DREAMS OF MONOCHROME MEN - Compagnie DV8, Londres.. est inspiré par l'histoire du tueur en série Dennis Nilsen.. La chorégraphie explore les rapports de confiance, entre solitude et désir, fondée sur la conviction que l'homophobie sociale aboutit souvent à des conséquences tragiques.. FLIESSGLEICHGEWICHT - Compagnie Zikzira, Londres - Belo Horizonte.. Tournée dans une usine désaffectée à Belo Horizonte, FLIESSGLEICHGEWICHT introduit dans un dialogue des corps isolés dans leur propre densité, et qui communiquent imperceptiblement par impulsions, souvenirs et sentiments fragmentés.. IDA Y VUELTA - Association Fullfork, Giuseppe Bucci, Genève.. Aller-Retour est né dans un premier temps sous forme de duo chorégraphique avant que l'envie d'une transposition en écriture cinémaographique se soit imposée.. Ce moyen-métrage en noir et blanc et aux parfums des années 50, nous parle de l'inévitable besoin de revenir aux sources et de l'absence d'artifices.. Jeudi 18, vendredi 19, samedi 20 à 20h30 et dimanche 21 à 17h30 au TEMPLE ALLEMAND.. ANIMA - Compagnie Objets-Fax, Ricardo Rozo, La Chaux-de-Fonds - Bogota.. Dans ANIMA, la Cie Objets-Fax poursuit l exploration d images picturales au travers de la chorégraphie.. Cette fois, ce sont les rapports formels des corps avec leur environnement qui sont montrés en guise de dramaturgie: images du corps mises en scène, mots fondus au geste, triturés dans des schémas repris sans raison apparente, entrelacés comme dans le quotidien aux commerces intimes qu en chacun de nous le féminin entretient avec le masculin.. artcorps.. Lundi 22 à 19h30 au TEMPLE ALLEMAND.. Mardi 23 à 20h30 au TEMPLE ALLEMAND.. SMALL EXPLOSION WITH GLASS AND REPEAT ECHO - Compagnie Nicole Seiler, Lausanne.. Le Son.. La Musique.. L Image.. Ces trois composantes clefs de tout spectacle, Nicole Seiler les dissèque, les déconstruit dans une démarche de recherche : précise, minutieuse, chirurgicale.. SMALL EXPLOSION est écrite pour deux danseuses et présente un travail de juxtaposition entre mouvements abstraits et sons concrets.. Ce sont les bruitages qui donnent sens aux mouvements et vice-versa.. Un spectacle ludique, miroir sensible aux interprétations plurielles, résultat d un travail de corps sur l évocation et l imaginaire social !.. nicoleseiler.. Mercredi 24 à 20h30 au TEMPLE ALLEMAND.. IN FINITE - Ijad dance company, Joumana Mourad, Londres.. Basée à Londres, la compagnie IJAD utilise la danse contemporaine comme principal outil à sa misson sociale pour libérer la créativité d'une personne et la responsabiliser : ce sont ici les capacités à déverouiller l'imaginaire et les mécanismes de communication qui sont sollicités.. De nationalités diverses, les jeunes artistes se retrouvent sous la bannière de l'art et ses interactions avec la santé du corps, du mental et des liens sociaux.. La danse redonne de la force à la  ...   Dimanche 28 à 17h30 au TEMPLE ALLEMAND.. SIMULTANEO - Compania Tercer Piso, Alejandra Cuellar H.. , Bogota.. Les oeuvres de cette jeune chorégraphe de Bogota se déroulent dans un temps onirique et traitent du tissu affectif, des réseaux de liens qui nous permettent d'exister en tant que personnes sociales et sont imprégnées du sentiment de vague-à-l'âme que laisse une rencontre qui n'a pu se faire, du conflit que crée l'incommunication et de sa capacité à éveiller des forces constructives et destructrices en nous.. C'est donc aux limites de l'érotisme et du pulsionnel, de l'intimiste et l'héroïque qu'elle cherche à placer ses écritures dansées, dans lesquelles elle utilise l'espace pour énoncer la difficulté à résonner dans l'affect, à dépasser les barrières des conventions sociales.. Commerces intimes exprimés par le corps et le mouvement et qui nous rappellent que face à la douleur, la maladie ou la mort, chacun est toujours seul, et qu'il en est de même en présence de la jouissance des sens, du plaisir ou de l'amour.. tercerpisodanza.. LES EDITIONS D'AUTRE PART, LUES PAR BENOIT BLAMPAIN.. LECTURE.. THÉÂTRE ABC.. Vendredi 19 avril à 18h30.. Le collectif Fin de Moi propose un cycle de lectures qui fait la part belle aux talentueux éditeurs romands: Lisezvous.. ch choisit de défendre des titres, des auteur-e-s, des éditeurs/trices et vous livre des lectures de haut vol, assurées par des professionnels du théâtre.. Le Centre de culture ABC est heureux de soutenir cette belle initiative de Sébastien Meyer en accueillant l'étape 3 du projet: Les Éditions d'Autre part, lues par Benoît Blampain.. LES PROCHAINS.. de Pascal Rebetez.. Composé de vingt-cinq portraits, esquisses et bribes de vies singulières, ce livre est un hommage aux femmes et hommes croisés au hasard du parcours de l auteur, persuadé qu on est aussi le produit des gens que l on rencontre.. LA PETITE BÊTE.. de Laure Chappuis.. Une enfant relate le quotidien et les frémissements d une famille ordinaire dans les années septante en Suisse romande.. Ce petit témoin fantasque, souvent drôle, clame son insatiable besoin d aimer et d être aimée, et décrit parmi ses peurs celle du rejet par les siens.. Autres lieux partenaires: Galerie C Neuchâtel, Café de la Couronne d'Or Lausanne, Théâtre Le Poche Genève.. I AM, YOU ARE, WE ARE L'EUROPE.. DIALOGUE AVEC ME, MYSELF ET ITUNES 2.. 0.. Théâtre ABC.. Mardi 30 avril.. Un dialogue entre une voix pas très informée et une autre qui sent bien que pas mal de choses sont en train de partir en sucette à un moment de l'Histoire où il est temps de s'poser deux ou trois questions d'base.. De WE ARE L'EUROPE, Masséra a tiré deux versions scéniques en 2009 et 2011.. C'est une troisième version « performée », avec un sofa, une table basse, deux magazines, un smartphone, une paire de baskets, un chewing-gum, quelques cookies and un micro HF qui nous est aujourd'hui proposée.. Texte et jeu.. : Jean-Charles Masséra.. Vautré sur un canapé, Jean-Charles Masséra dialogue avec son double, zappe sur un mode qui nous est désormais familier d une question (sitôt oubliée) à la suivante.. Une performance sur l impuissance contemporaine.. Entre imaginaire individuel et représentations collectives, Masséra décrypte les discours ambiants et se joue des modes d'aliénation du système marchand, oscillant entre philosophie existentialiste et farce.. Sa délibération brownienne mêle la parole des gens ordinaires à celle des experts, les considérations matérielles de l'époque aux grands idéaux politiques, sur fond d'actualité internationale et de crise économique mondiale.. Et dresse ainsi un portrait sans pitié de notre grand désordre idéologique.. Avant l'ABC, Jean-Charles Masséra est également à l affiche d Arc en Scène et du Théâtre du Passage les 24 et 25 avril au TPR: QUE FAIRE? (LE RETOUR).. C'est l'occasion pour nous d'offrir une réduction, sur présentation du billet, aux spectateurs qui assisteraient aux deux spectacles.. Cent ans après la parution du célèbre QUE FAIRE? de Lénine, un couple dans sa cuisine prend soudain conscience de la vacuité des modes de vie dans les pays de l hémisphère nord en ce début de siècle.. Ils décident alors de faire le tri dans l Histoire, l Art et la Pensée: la Révolution française, on garde? et la Révolution russe? et Nietzsche? et Mai 68? et l Art conceptuel?.. Affrontant les contradictions du néo-libéralisme et de la post-modernité, ils cherchent une issue.. Avec les excellent-e-s Martine Schambacher et François Chattot.. arcenscenes..

    Original link path: /arts_de_la_scene/previsions
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Arts de la scène
    Descriptive info: Mai 2004.. Mars 2004.. NEWMAN WAITS HERE.. SONG WRITERS AMERICAINS.. TEMPLE ALLEMAND.. Dimanche 10 mars à 11h00.. NEWMAN WAITS HERE est un spectacle qui réunit deux «personnalités» musicales romandes: l ensemble BOULOURIS 5 et le musicien LEE MADDEFORD.. Après de nombreuses collaborations, l envie est née de mettre en scène le magnifique crooner qui se cache derrière le pianiste américain, en adaptant les deux monstres que sont Tom WAITS et Randy NEWMAN.. Musiques.. : Randy Newman et Tom Waits.. Arrangements.. : Ignacio Lamas, Daniel Perrin et Anne Gillot.. Mise en scène.. : François Gremaud.. Son.. : Bernard Amaudruz.. Chant.. : Lee Maddeford.. Violon.. : Stéphanie Joseph.. Clarinette.. : Jean-Samuel Racine.. Clarinette basse.. : Anne Gillot.. Guitare.. : Ignacio Lamas.. Contrebasse.. : Jocelyne Rudasigwa.. L idée de réunir Randy Newman et Tom Waits est venue tout naturellement aux six musiciens romands.. D abord, tous deux possèdent un répertoire gargantuesque traversé par une belle intégrité.. Leurs travaux dans les domaines du théâtre, du cinéma et de la chanson se rejoignent particulièrement dans la force de leurs textes; plutôt poétiques et mordants chez Tom Waits, ironiques voire cyniques pour Randy Newman.. Chacun porte un regard subtil, parfois acerbe, sur la société.. Une chance pour Lee Maddeford d interpréter là une certaine vision de la culture américaine.. Une occasion aussi pour les six musiciens d explorer ces deux univers musicaux; brut et caustique d un côté, plus classique et raffiné de l autre.. Ils y parcourent de nouvelles sonorités et instrumentations, soutenues par les arrangements et orchestrations écrites par Anne Gillot et Ignacio Lamas, membres du fameux quintette, ainsi que par Daniel Perrin, lui-même fin connaisseur de Newman et Waits.. Le metteur en scène François Gremaud a aidé à la mise en forme du spectacle, à son visuel, avec pour seul décor, la lumière, les protagonistes, les instruments et autres objets sonores.. Un tour de chant atypique, qui puise ses sources dans le monde richissime de la musique folk américaine.. CLAUDE JORDAN L ACOUSMONIUM.. ESTER aula.. Vendredi 8 mars à 12h.. ENTREE LIBRE - NOUS NE PRENONS PAS DE RESERVATION.. Pour sa dernière sortie, l opération «électroacoustique à l école», menée conjointement par l ABC et les Concerts de Musique Contemporaine CMC, visite ce mois-ci l Ecole du Secteur Tertiaire ESTER.. Cette expérience pédagogico-musicale peu commune verra se succéder un concert au programme original et un atelier sur la diffusion électroacoustique dans la très sonore aula boisée du beau bâtiment qui abrite cette institution.. Musique.. : Bernard Parmegiani, Amon Tobin, Michel Chion, Alain Savouret, Luc Ferrari, Pierre Henry.. Interprétation acousmatique et animation.. : Claude Jordan et Julie Chapuis.. EK'NEYE.. CREATION MULTIMEDIA.. Vendredi 15 samedi 16 mars à 20h30.. Réalisation d un projet, prévu initialement pour le Festival Les Amplitudes 09, ÈK'NÈYE confronte une musique de Jacques Demierre et un film conçu par la réalisatrice Orsola Valenti et la chorégraphe Cindy Van Acker.. Au centre de cette nouvelle rencontre, la parole poétique d'origine devient à la fois partition pour les musiciens du Nouvel Ensemble Contemporain et structure pour le film.. Composition et supervision artistique.. : Jacques Demierre.. Vidéo.. : Orsola Valenti et Cindy Van Acker,.. sur des chorégraphies de Cindy Van Acker.. Nouvel Ensemble Contemporain NEC.. Production: FESTIVAL LES AMPLITUDES.. Coproduction: Compagnie Greffe, NEC, Centre de culture ABC.. ÈK'NÈYE est la continuation d'une rencontre entamée avec le projet PUITS en 2006.. Cette rencontre avait vu la chorégraphe Cindy Van Acker et le duo de poètes sonores Vincent Barras Jacques Demierre développer ensemble une recherche élaborée jusque là séparément: d un côté par la danse, qui travaille sur l exploration du corps et des infimes molécules du mouvement, de l autre par la performance sonore, qui travaille sur des particules minuscules de parole au sein de processus vocaux et poétiques.. Si dans PUITS les deux fondements de l'expression humaine, le mouvement et la parole, se sont ainsi trouvés confrontés, réunis, fécondés, questionnant les deux pratiques, danse et poésie, dans EK'NEYE, cette interrogation se poursuit et se développe à travers la confrontation d'une musique et d'un film bâti sur du matériel chorégraphique.. En utilisant les 12 musicien-ne-s sur scène comme prisme, la parole poétique de PUITS se disperse en de nouveaux constituants sonores, elle se retrouve fragmentée, pulvérisée, et surtout orchestrée dans la texture même de l'ensemble instrumental.. Au moyen d'une partition auditive, inaudible pour le public, les musiciens sont amenés à retrouver dans leur jeu  ...   bord du train qui relie La Chaux-de-Fonds à Besançon sur la ligne dite des Horlogers.. INFORMATIONS PRATIQUES.. Pour accéder à la musique et écouter les compositions (une composition par destination, renouvelée à chaque saison) lors des voyages dans le train entre les villes de Besançon et La Chaux-de-Fonds, 2 possibilités:.. 1.. Si vous disposez d'un téléphone portable moderne (type smartphone ou Iphone), télécharger l application.. TRAVERSEES.. Une fois l application installée dans le mobile, il suffit de l activer lors des voyages en train sur la ligne concernée.. ATTENTION: Il est nécessaire d'activer l'application à l'extérieur du train, au moins cinq minutes avant son départ.. La musique commence une fois le train parti, patience.. !!!.. 2.. Sinon emprunter un dispositif d écoute comprenant casque et téléphone, remis gratuitement sur présentation d une pièce d identité et disponibles à :.. Besançon.. Hôtel Foch (7bis, av.. du Maréchal Foch, à 2 mn de la gare Viotte).. Morteau.. Hôtel les Montagnards (7bis, Place Carnot, à 2 mn de la gare).. La Chaux-de-Fonds.. Kiosque Lisboa (Place de la Gare, Daniel-Jeanrichard 43).. Du lundi au vendredi de 07h00 à 12h15 et de 13h30 à 19h00.. Samedi de 08h00 à 17h00.. Dimanche fermé.. Espace de l urbanisme horloger (Jaquet-Droz 23).. Mai-octobre : tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h30.. Novembre-avril : tous les jours de 13h00 à 16h00.. Pour le trajet Chaux-de-Fonds-Besançon de cette saison, il est conseillé d'obtenir le texte relatif à la bande son, ce dernier étant disponible dans les lieux cité au-dessus.. LA MUSIQUE EST EN ACCES LIBRE ET CONTINU DANS TOUS LES TRAINS DE LA LIGNE DES HORLOGERS DU 21 JUIN 2012 AU 20 JUIN 2013.. Les horaires de la SNCF sont à télécharger ici :.. site.. Avec le soutien de : la Loterie Romande Neuchâtel; La Fondation Nestlé pour l'Art; La Ville de la Chaux-de-Fonds; le Canton de Neuchâtel; Pro Helvetia; La Fondation BCN pour la culture; La Fondation Suisa, SBB-CFF et Tourisme Neuchâtelois.. RETOUR DE LA PENSEE MAGIQUE DANS NOTRE PRESENT QUI N'EST PAS UN CADEAU.. CONFERENCE EXTRAVAGANTE.. THEATRE ABC.. Mardi 19 mars à 19h.. Sans jamais se départir d'un flegme busterkeatonien, Pierre Cleitman nous livre dans un tourbillon de mots l'essence de ses cogitations, aux confins du réel et de l'absurde, du probable et de l'incertain, de l'arithmétique et du dérisoire.. Ses conférences extravagantes sont un mélange irrésistible de réflexions ultra-sérieuses et de divagations ultra-délirantes.. Texte et interprétation.. : Pierre Cleitman.. Pierre Cleitman s'intéresse une fois de plus aux laissés-pour-compte du quotidien.. Ces mini-événements non prévus au programme qui se glissent dans les failles, les fissures, les interstices de nos emplois du temps les mieux bétonnés.. Il observe à la loupe le détail qui tue.. Mais aussi celui qui vit.. Et qui fait vivre! Le bancal qui s'agite dans le banal.. Les clins d'oeil qui, dans les transports en commun, font des guillemets au silence.. Et tous ces rebelles à l'analyse qui pimentent avec une inquiétante étrangeté nos rencontres les plus anodines: coïncidences, prémonitions, sentiments de déjà vu, télépathies.. Autant de zones d'ombre où, dans nos relations avec autrui, nous sommes tour à tour jeteurs de sorts, sorciers, magiciens, possédés, dépossédés, exorcistes, shamanes, gourous ou thaumaturges.. Le plus souvent d'ailleurs sans même nous en rendre compte!.. De toutes petites incursions dans la magie qui néanmoins défrisent et parfois même dépassent l'entendement!.. D'où cette nouvelle conférence, qui prolongeant une réflexion déjà amorcée dans L'ÉSOTÉRISME DU 22 À ASNIÈRES et plus récemment dans LA PLACE DU SOURIRE EN COIN DANS LA FORMATION DE L'ESPRIT DE SYSTÈME, s'annonce encore plus déjantée, improbable et extravagante que les précédentes.. «Le pire des cauchemars serait pour moi un monde où je ne pourrais pas écouter les Conférences extravagantes de Pierre Cleitman.. Jean Michel Ribes.. THE ANIMALS AND CHILDREN TOOK TO THE STREETS.. Arc-en-scène propose une spectacle exceptionnel, tiré du programme du in du Festival d Avignon 2013 comme JERUSALEM PLOMB DURCI à l affiche du Temple Allemand en janvier !.. THE ANIMALS AND CHILDREN TOOK TO THE STREETS, créé par la compagnie 1927, est un spectacle qui mêle avec beaucoup d ingéniosité film d animation, théâtre et musique.. Au TPR, les 19 et 21 mars !.. A cette occasion, l'ABC et Arc en Scènes collaborent pour offrir un tarif réduit aux spectateurs/trices qui auront vu les deux spectacles.. Réservations à la Billetterie de la Ville: 032 967 60 50..

    Original link path: /arts_de_la_scene/archives
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Arts de la scène
    Descriptive info: Tarifs usuels.. Plein tarif : 25.. AVS, AI, étudiant-e, apprenti-e, chômeur/euse, carte côté Courrier: 15.. Membre ABC, professionnel du spectacle, enfants dès 6 ans: 10.. Petits Mardis et spectacles amateurs.. Plein tarif 15.. Toutes réductions 10.. Selon les spectacles et le type de collaborations qu'ils impliquent,.. ces tarifs peuvent subir quelques modifications.. Le théâtre ABC.. Le théâtre ABC peut accueillir jusqu à 80 personnes dans ses murs de bois, sombres et chaleureux.. Il est parfaitement adapté au théâtre (pourvu que la scénographie soit de dimension modeste), mais également pour accueillir des expositions, des concerts et des conférences.. Le gradin facilement amovible est transformable en plateau de scène, ainsi la salle est très malléable..  ...   Lee Maddeford.. Le Temple allemand.. Ce temple fut désacralisé il y a une trentaine d années et laissé en l état par la ville de la Chaux-de-Fonds.. Elle a par la suite confié la gestion de son agenda à l ABC.. Cet espace de jeu exceptionnel, mis en valeur par une implantation technique discrète, est sollicité par un grand nombre de metteurs en scène de théâtre d ici et d ailleurs.. Il peut aussi accueillir les manifestations les plus diverses (expositions, lectures, festival de films) et ses qualités acoustiques en font une salle de musique très prisée - en ville de La Chaux-de-Fonds, c'est la salle de concert préférée du Nouvel Ensemble Contemporain..

    Original link path: /arts_de_la_scene/infos_generales
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Café
    Descriptive info: Centre de culture ABC - Café.. Heures d'ouverture :.. Lundi : Fermé.. Mardi à Jeudi : de 8h00 à 24h00.. Vendredi : de 8h00 à 2h00.. Samedi : de 9h00 à 2h00.. Dimanche : de 17h00 à 22h00.. Gérante: Jeanne Courvoisier.. Téléphone : 032 967 90 40.. Fax : 032 967 90 45.. Email : jeannecoucou@bluewin..

    Original link path: /cafe
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Association
    Descriptive info: Centre de culture ABC - Association.. L Association du Centre de culture ABC s est créée en 1971.. Selon ses statuts, elle a pour but de « développer la culture sous toutes ses formes » et « d encourager d une façon générale les manifestations artistiques ».. A l heure actuelle, l ABC compte plus de 1000 membres.. On devient membre par le paiement d une cotisation annuelle.. Elle se monte, pour la saison 2011-2012, à :.. 50.. - pour une personne.. 75.. - pour un couple.. 25.. - pour un-e étudiant-e.. Vous pouvez vous procurer le précieux sésame à la caisse du cinéma ou verser la somme correspondante sur le n° de compte postale 23-20682-4 et votre carte vous sera envoyée au plus vite.. Le  ...   annuelle présentant la saison à venir.. Ils disposent d une voix à l'Assemblée générale annuelle qui se tient au mois de mai ou juin.. L Association est gérée par un comité d au moins cinq membres, élus en l Assemblée générale.. Les directeurs participent à ses délibérations avec voix consultative.. Ses collaborateurs ainsi que les gérants du café sont invités aux séances.. Le comité nomme le directeur, qui lui soumet, en particulier, ses choix artistiques et sa gestion financière.. Il veille à maintenir de bons rapports avec les autorités subventionnaires, les sponsors, les autres institutions culturelles, tous les partenaires et collaborateurs.. de l ABC.. Sont membres du comité :.. Mmes Isabelle Emmenegger, Johanne Faivre Kneubühler; MM.. André Tissot, Bastien Wehrli (président), Daniel Musy, Théo Bregnard, Yvan Monnier..

    Original link path: /association
    Open archive

  • Title: Centre de culture ABC - Coopérative Coq
    Descriptive info: Centre de culture ABC - Coopérative Coq.. Qui c est la coopérative?.. Fondée en 1998, la Société Coopérative Rue du Coq a acquis et gère l immeuble Coq 11 à La Chaux-de-Fonds qui abrite un cinéma, un théâtre et un café.. Cinéma et théâtre sont loués à l Association Centre de Culture ABC et le café à la gérante.. Cet ancien dépôt de voirie est un lieu privilégiant la découverte, tant culturelle que culinaire, dans une ambiance chaleureuse.. La Coop du COQ réunit plus de 300 membres, possédant 398 parts, soit un capital de 199 000 francs.. Que fait-elle?.. La coop du COQ est chargée de: louer les locaux rénover et  ...   coopératrices et coopérateurs, ce lieu n existerait pas!.. But: augmenter les fonds propres pour réduire la dette hypothécaire et ainsi diminuer le loyer de l ABC.. L argent libéré pourra alors être directement investi dans les activités culturelles.. Comment soutenir?.. En achetant une ou plusieurs part(S) de la coopérative.. Versez 500.. -, 1000.. - ou 5000.. - CHF sur le compte de la coop du COQ (Banque cantonale neuchâteloise, 2001 NE, en faveur K 1927.. 66.. 01 S.. COO P RUE DU COQ, 2300 Chx-de-Fds, compte postal BCN: 20-136-4) Vous recevrez le nombre de parts correspondantes dès réception du montant sur notre compte.. Contacts :.. Président(e) : president.. coq@abc-culture.. Secrétaire : secretaire..

    Original link path: /cooperative
    Open archive


  • Archived pages: 32